2609954569

Hamsa Younes

Je porte mes douleurs en mon sein
Mes poèmes vierges
Éclatent en sanglots de peine
Pour la patrie.
Mes traits muets
Lisent notre trépas
Et la mort
Me fait réciter le chant de la tristesse.
Ö mort…
Accorde-moi juste le temps
De voyager dans les rues
De ma nostalgie
Car je n’ai jamais cessé
D’être le poème
Et d’être les havres d’un rire boiteux
Dévoré par la frayeur

Ajoute par

admin

PARTAGER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *