1795791_10204682640933887_7661724447218839888_n

Mohammed El Qoch

people-2597882_960_720

l se souviendra, sûrement,
Le POÈTE qui a aimé
Ses automnes attendris
Ses longues heures d’attente voilées
Ses veillées nocturnes
Chaque brin de lumière
Qu’ont tissé les jours fuguant
Chaque feuille qui tombe
Qui murmure et soupire
Ses destinations inconnues

Les mots, imperceptibles,
A l’orée du crépuscule
N’auront de grenier salvateur
Orphelins, sans gloire
Condamnés à l’oubli

Ajoute par

admin

PARTAGER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *