91880334_2778794965561040_3005103830061809664_n

Saida Nasri

images

La fillette d’hier est revenue
En proie à l’appréhension
Les pas relâchés
Traînant sa tristesse et les spectres du rêve
Épuisée et accablée par les difficultés du destin
Étreins-moi, dit-elle
Ö toi dont le giron est exubérant
Ö toi……………………………………..
Car la saison est à la pandémie
La détermination de l’âme s’est flétrie
Et le rythme du cœur est ridé et bloqué
Poussé par de diverses folies enfantines
Mais l’horizon est plein de regret
Son air est collant
Et présage le pire
Et le soleil est atteint de débilité
Pendant un long moment et avec une grande tristesse
Le palmier fixait la fille du regard
Elle était une mariée au faîte de sa séduction couronnée d’étoiles filantes
Mais ses yeux étaient endoloris
Et son écharpe blanche percée par le chagrin
Ne cachait point sa douleur et la couleur or des dattes
Le palmier murmura alors :
Il n’y aura ni amoureux ni aimé
Ni chansons ni fêtes
Même les oiseaux s’étaient tus
Et reculèrent tel un essaim de palmiers
Tombé dans le fourneau du silence
Et sur les tas de pierrailles

Ajoute par

admin

PARTAGER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *